• Comte de Saint Germain 1972 ?

     A lui tout seul cette homme est un mystère !

    Je vous laisse le découvrir,

     il dit être venu sur terre plusieurs fois et qu'il ne meure jamais,

    Il se dit capable de changer le plomb en or, certains le prie ,

     car il y a des messages canalisés de lui, comme celui-ci , mais à prendre avec précautions !

     

     et sur le site Elishean, voilà ce qu'on en dit : Lien en pdf

    Comte de Saint Germain 1972 ?

    Richard Chanfray ou comte de Saint Germain prétendait avoir beaucoup de pouvoirs, la plupart étant liés à l’alchimie.

    Il a également affirmé à de nombreuses reprises que ses connaissance venaient d’un homme «mystérieux» qu’il avait rencontré dans son passé.

    Il jura de ne jamais révéler son identité.

    Richard Chanfay prétendait posséder :- Le pouvoir de transmuter du plomb en or : Il a effectué ce tour plusieurs fois en public, et certaines télévisons Européennes l’ont filmé entrain de transmuter des métaux.

    Des magiciens, des scientifiques, des bijoutiers ont été invités à certaines de ses soirées, mais aucun d’entre eux n’a découvert les astuces.

    – Le pouvoir de l’immortalité : L’alchimie traditionnelle considère ces deux pouvoirs : l’alchimie et l’immortalité, comme indissociables.

    Un journaliste Espagnol, José María Íñigo, fut invité au domicile de Chanfray, et selon Íñigo, « il a jeté un peu de cette poudre sur le corps d’un chien.

    Après quelques mouvement spasmodiques, le chien s’est levé et a fait quelques pas avant de tomber raide mort ».

    Nous ne savons pas si le chient était mort avant, ou même après le tour de magie.

    – La capacité de se souvenir de ses vies passées :

    Lorsqu’il était invité dans de vieux palais ou châteaux, il disait y avoir déjà été, dans une vie passée.

    Il démontrait cela en expliquant ou se trouvait un passage secret, ou d’autres choses.

    Il a été suggéré que Chanfray a étudié les plans des bâtiments, ouverts au public, avant d’aller à ces endroits.

    Un fabuleux témoignage Au cours de cet interview, le Comte de Saint Germain révèle sa véritable identité, il nous parle de l’Atlantide, des bases sur Mars, de sa connaissance de la pierre Philosophale et de son aptitude à défier le temps.

    Quelques témoignages viennent corroborer le fait que cet homme est une énigme… Un documentaire passionnant, pour une identité à redécouvrir … 

     

     

    La saga fascinante du comte de Saint-Germain, qui a ébloui les cours de l' Europe depuis plus de 100 ans, ce qui conduit certains à croire qu'il était immortel.

    Le comte de Saint Germain (né 1712 ?; mort le 27 Février 1784) était un courtisan européenne, avec un intérêt pour les sciences et les arts.

    Il a réalisé l' importance dans la société européenne élevée au milieu des années 1700. Afin de détourner l' enquête sur ses origines, il inventait des fantasmes, comme celui qu'il était âgé de 500 ans, menant Voltaire pour lui "Le Wonderman". Dub sarcastiquement sa naissance et le fond sont obscures, mais vers la fin de sa vie , il a affirmé qu'il était un fils du prince François II Rákóczi de la Transylvanie.

    Son nom a parfois causé lui être confondu avec Claude Louis, comte de Saint-Germain, un général français a noté, et Robert-François Quesnay de Saint Germain, un occultiste active. En 1779 , Saint - Germain est arrivé à Altona , dans le Schleswig. Ici , il a fait connaissance avec le prince Charles de Hesse-Kassel, qui avait aussi un intérêt pour le mysticisme et a été membre de plusieurs sociétés secrètes.

    Le comte a montré le prince plusieurs de ses pierres précieuses et il a convaincu ce dernier qu'il avait inventé une nouvelle méthode de tissu de coloration.

    Le prince a été impressionné et installé le comte dans une usine désaffectée à Eckernförde qu'il avait acquis en particulier pour le comte, et lui a fourni les matériaux et les tissus que St. Germain avait besoin pour poursuivre le projet.

    Les deux se sont rencontrés fréquemment dans les années suivantes, et le prince équipé d' un laboratoire pour des expériences alchimiques dans sa résidence d'été à proximité Louisenlund, où ils, entre autres, ont collaboré à la création de pierres précieuses et des bijoux. Le prince raconte plus tard , dans une lettre qu'il était la seule personne à qui le comte vraiment confié.

    Il a dit au prince qu'il était le fils du transylvain prince François II Rákóczi, et qu'il avait été 88 ans quand il est arrivé dans le Schleswig.

    Le comte est mort dans sa résidence dans l'usine le 27 Février 1784 tandis que le prince séjournait à Kassel, et la mort a été enregistré dans le registre de l'église Saint - Nicolai à Eckernförde.

    Il a été enterrée 2 Mars et le coût de l'enterrement a été inscrit dans les livres comptables de l'église le lendemain. Le site d'enfouissement officiel pour le comte est à l' église Nicolai (allemand St. Nicolaikirche) à Eckernförde.

    Il a été enterré dans une tombe privée.

    Le 3 Avril de la même année, le maire et le conseil de Eckernförde ville a publié une proclamation officielle à propos de la vente aux enchères des effets restants du comte dans le cas où aucun parent vivant apparaît dans une période de temps désignée pour revendiquer sur eux.

    Le prince Charles a fait don de l'usine à la couronne et il a été ensuite transformé en hôpital. 

     

    Un alchimiste avant tout, on en parle également dans cette vidéo à traduire en Français !

     

    Et également le chronique d'Alain Decaux !

     

     

    Nous en reparlerons car cet homme était l'ami de  Dalida , c'est ce qu'il dit , lui même ?

     

    « David Icke le Dingo et les Reptiles HumanoïdesLes animaux sont nos frères »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter